DPStream vous aime en 2015 !!!

Bon, il fallait marquer le coup et parler un peu de ces fêtes de fin d’année, de nos voeux pour 2015 et de ce que nous préparons pour l’année qui arrive.

C’est le moment alors allons-y.

DPStream – Bilan 2014

2014 a été une année particulièrement riche pour nous et donc pour vous. Si nous mettons de côté les quelques jours de panne que nous avons rencontrés, dus principalement à des attaques vilaines de la part de gros super méchants, sur le plan technique nous avons stabilisé le bébé qui tourne bien mieux qu’au 7 janvier 2014.  Concrètement, nous avons investi énormément dans l’infrastructure pour vous offrir une qualité de service plus rapide et plus stable. Nous avons renforcé nos défenses de manière singulière pour empêcher tous les vilains de porter atteinte à votre utilisation. Je ne rentre pas dans les détails mais je pense qu’en gros nous avons fait un travail satisfaisant et ce travail de continuer encore plus sérieusement en 2015. Voilou pour le côté technique.

Pour ce qui est de la publicité, nous travaillons depuis quelques mois à une refonte du mode de monétisation du site. Vous avez du voir que certaines bannières avaient disparu et d’autres avaient apparu. Bon, ce n’est pas encore final mais nous testons plusieurs scénarii avec nos partenaires afin de rendre votre expérience sur le site plus fluide. Dans un futur proche, l’ensemble de la pub sur DPStream sera native. C’est à dire qu’elle se glissera dans la charte graphique du site sans trop vous embêter. Mais puisque nous parlons de publicité, une petite précision, le site vit de la publicité et son accès est et restera gratuit pour vous. Donc merci de faire preuve de compréhension et de ne pas installer de AdBlock qui fait que nous générons moins d’argent lequel est réinvestit dans la maintenance et le développement du site. Mais nous en reparlons. Enfin, en termes de campagnes publicitaires, plus aucune campagne adulte, plus aucune campagne de jeu d’argent en ligne et plus aucune campagne de finance en ligne et ça c’est bien. DPStream est donc un site sans le moindre danger publicitaire pour l’ensemble des publics.

Nous avons conclu des partenariats avec plusieurs grands noms du monde de la vidéo streamée et en premier lieu avec le géant EverGig qui vous offre désormais sur DPStream, des vidéos de concerts live dans une section dédiée. Nous avons effectué également quelques pilotes dont celui d’installer un trailer officiel sur la série The Walking Dead. J’espère que cela vous plait.

Nous avons lancer un blog officiel, mais vous le savez car vous le lisez en ce moment. Ce blog vous permet d’avoir un contact avec nous au plus prêt et se veut une vitrine officielle du plus grand index de liens vidéos de France.

DPStream – 2015

Nous allons continuer à vous défendre auprès de tous ceux qui voudraient voir DPStream fermer au plus vite. Nous préparons plusieurs éléments pour pouvoir rendre votre espace culturel préféré bien plus sain à tous les niveaux et plus juste pour vous et les ayants-droit. Notre objectif est de maintenir le site en l’état tout en régularisant notre position et en créant un éco-système juste et stable pour tous.

Vous allez voir apparaître dans les semaines qui viennent d’autres grands acteurs du monde du VOD et du SVOD qui vous permettront de mater vos séries TV, vos films et vos mangas d’une autre manière. Un peu de patience, ça vient.

Nous allons continuer à assainir les espaces publicitaires sur le site afin de vous offrir une expérience utilisateur toujours plus fluide et sympathique.

Enfin, encore plus de surprises et de petits cadeaux vous attendent, donc soyez attentifs car que du bon vraiment que du bon arrive en 2015.

 

Pour conclure

Nous voulions vous remercier. Vous avez été près de 10 millions de visiteurs actifs tous les mois en moyenne en 2014 à utiliser DPStream et cela augmente tous les jours. Merci, merci et encore merci. Vos messages en 2014 ont été chaleureux et particulièrement réconfortants quand le bateau tanguait un peu. Et pour finir en beauté, merci à Patat Allo pour son message sur la page officielle du blog sur Facebook que nous reproduisons ici car ce message nous prouve que ce nous faisons, nous le faisons pour vous avec amour.

“Ce que vous faites est super, vous êtes géniaux, je n’ai plus de télé depuis 5 ans, mais depuis que je connais votre site, je ne m’ennuie JAMAIS ! Un monumental smaaaacckkkk entre les deux yeux à vous tous staff DPStream ; j’suis une grand-mère alors j’ai le droit de bisouter na !”

DPStream vous aime les amis.

 

 

Continue Reading

DPStream c’est vraiment frais

Allez les gars on s’attaque au gros de notre sujet pour ne pas dire au centre même de nos vies. Et oui, DPStream en particulier et le VOD en général occupent une place importante dans nos vies.

Parce que franchement, je ne sais pas pour vous, mais de notre côté si on devait de coltiner ce que passent les chaînes de la télé et bien on s’emmerderait quand même la plupart du temps.

DPStream c’est mieux

Non pas que nous voulions ici critiquer ce que fait la Télôche avec un grand T, il est clair qu’il y a un public pour cela et qu’il est respectable mais pour nous, il est clairement plus simple, moins coûteux et plus kiffant de nous caler dans notre bon fauteuil, sur notre toute nouvelle chaise de bureau suédoise Gluckenfijt (129E en soldes) ou dans notre plumard ben douillet avec notre ordi portable ou notre tablette et de choisir ce qu’on veut mâter.

C’est ce qu’on appelle le VOD vous me direz. Merci les copains, heureusement que vous êtes là. Non sérieux là, DPStream n’est que du VOD ? Et bien non. C’est du VOD ou plutôt du SVOD, c’est à dire du VOD payant sauf pour les plus malins qui utilisent des débrideurs ou des players gratos qui se rémunère avec de la pub à gog, mais surtout c’est tous les films, toutes les séries et tous les mangas en un seul et unique site web les mecs. Et ça c’est balaise non ? Surtout qu’on trouve sur votre moteur de recherche de liens vidéos préféré pas mal de titre indispos en France et c’est ça c’est le top.

Parce que entre nous s’il fallait attendre nos chaînes de télé pour voir en ce moment les oufs de American Horror Story ou encore s’il avait fallu attendre que nos potes de Canal ou de TF1 achètent les droits de Game of Thrones et bien on aurait attendu pas mal de temps (en plus on aurait eu le droit à du doublage à deux balles). Bref.

Mais plus que tout, vous savez les amis où les acheteurs de séries et de films font leurs courses ? Et bien chez nous. Et oui, comment croyez-vous que les mecs évaluent le futur succès de leurs achats ? Et bien ils checkent sur DPStream le nombre de vues et là après ils courent acheter ou pas d’ailleurs.

C’est donc vous les darons et les darones des séries et des films. C’est vous qui faîtes le marché les mecs.

Donc bah écoutez, continuez, non ?

DPStreament votre.

Continue Reading

Pourquoi nous sommes solidaires de Sony Pictures

Pourquoi nous sommes solidaires de Sony Pictures ?

Nous savons que ce post ne plaira pas à tout le monde. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde, si ?

Il était important pour nous de préciser notre position quant à la récente affaire de piratage dont Sony Pictures a été la victime.

Rappel des faits tout d’abord

Sony Pictures victime d’une cyber attaque

Le 30 novembre dernier, cinq super productions issues des studios de Sony Pictures débarquent sur le Net de manière étrange pour ne pas dire suspecte avec comme petite précision particulière et unique : bon nombre d’entre elles ne sont pas encore sorties au cinéma. Nous parlons ici de Fury avec Brad Pitt, du remake d’Annie avec Cameron Diaz, de Still Alice, de Mr Turner et de To write Love on her arms. Selon la presse, un groupe d’activistes nord-coréens (on se croit dans un film de Austin Powers là) serait à l’origine de cette affaire sans précédent et ce, pour contester la sortie d’un film distribué par Sony, L’interview qui tue!  une sorte de parodie d’un complot de la CIA pour assassiner le président Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen pour les incultes.

Tout d’abord arrivés sur des réseaux P2P, ces films sont vite arrivés sur les plateformes de streaming et sur les index. Sur la plupart d’entre eux… sauf un : DPStream.

DPStream n’est pas un site pirate

Nous avons pris la décision de supprimer automatiquement l’indexation de ces vidéos (les hébergeurs de vidéos font ce qu’ils veulent s’ils veulent les garder) et ce, car nous ne sommes pas des pirates. Il existe une grande différence entre produire depuis 5 ans un index de liens vidéos en streaming continu pour faire profiter des utilisateurs férus de films, de séries TV et de mangas et diffuser des oeuvres originales qui ne sont pas encore sorties au cinéma ou sur le petit écran quelque part dans le monde.

DPStream n’indexe que des liens de vidéos en streaming continu qui ont déjà fait l’objet d’une diffusion quelque part dans le monde (cinéma, TV ou web) diffusion initiée par leurs créateurs et ayants-droit.

Maintenant il est également important de replacer “l’affaire” au coeur de son contexte originel, à savoir la géopolitique. Pour rappel et selon la presse dans son ensemble, il s’agirait d’un règlement de compte en bonne dûe forme entre les Yankees et les Nord-Coréens. En effet, il serait question d’un collectif issu de la Corée du nord et aidé par la Chine qui se seraient attaqués à Sony Pictures. Obama a réagit avant-hier, tout le monde crie au complot, Pyongyang ironise. Bref, vous le savez déjà et de notre côté franchement on s’en contrefout.

Il s’agit juste de comprendre ce que nous faisons et pour quelle raison surtout.

Pour résumer, oui à la diffusion et au partage libres de la culture sur le Net mais non au vol délibéré et aux intrigues politiques.

DPStreament votre.

Continue Reading

Kevin Spacey: “Rendez le contrôle aux utilisateurs”

Saviez que nous avons un patron ? Dans le vrai sens du terme en plus, dans le sens le plus noble, celui de la défense.

Kevin Spacey défend le streaming

L’un des défenseurs de nos droits les plus importants de ces dernières années est Kevin Spacey. L’acteur à succès plusieurs fois oscarisé (Usual Suspects, American Beauty) a pris la défense de la nouvelle consommation des produits culturels sur le Net, à commencer par le streaming.

Vous nous direz “mais enfin, c’est l’acteur de House of Cards, produite par Netflix”. Oui vous pouvez nous le dire. Et non, nous ne croyons pas que Netflix soit l’ennemi de DPStream mais un futur partenaire qui a compris le bien fait qui résulte dans le streaming et qui en pénétrant le marché français il y a quelques mois, se bat pour nous également.

Mais ce que nous dit surtout Kevin Spacey lors de ses interventions en 2013 lors de la conférence James MacTaggart au festival de la TV à Edinburgh ou plus récemment lors de la conférence IAB à New-York, c’est qu’il est temps de rendre le pouvoir aux utilisateurs lesquels se contrefoutent de savoir s’il regarde une série ou un film sur un écran cathodique, sur un écran de smartphone, sur un écran de PC ou Mac ou sur un écran de tablette. Ce qui les intéresse, pour reprendre Kevin Spacey, ce sont les histoires qu’on leur raconte. Les utilisateurs ont soif d’histoires, vous avez soif d’histoires.

Et Kevin Spacey d’évoquer la contre-façon et le “streaming illégal” en précisant que le seul moyen de le combattre au final, c’est le joindre comme le dit le fameux adage yankee : “if you can’t beat them, join them”. Autrement dit, les sites de streaming en général et DPStream en particulier ont un rôle majeur à jouer au cœur de cette révolution de la pensée et de la consommation culturelles à l’heure du numérique. Il est temps de rendre le contrôle aux utilisateurs tout en respectant la loi et surtout les créateurs.

Nous y reviendrons.

Pour finir, envie d’entre Monsieur Kevin Spacey ?

Le voici dans son speech de 2013. Tout simplement énorme.

DPStreament votre.

Continue Reading

EverGig débarque sur DPStream !

EverGig débarque sur DPStream, non vous ne rêvez pas.

Nous vous l’avions promis. La musique est un élément culturel omniprésent sur le Net et à partir d’aujourd’hui elle aura toute sa place sur DPStream.

Maintenant, loin de nous de vouloir intégrer ici une section musicale qui serait étrangère à notre univers de prédilection à savoir la vidéo.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous lier à un partenaire que vous connaissez et qui se consacre à 100% à la musique en vidéo, nous vous parlons ici de EverGig.

EverGig débarque sur DPStream

Alors qui est EverGig ? EverGig est une startup française qui offre la possibilité de visionner des vidéos de concert de musique, vidéos filmées par des utilisateurs via leur smartphone ou leur tablette, le tout en parfaite légalité.

En gros, vous aimez disons Muse, il vous suffit de vous rendre sur notre section Musique, d’y chercher votre groupe de PopRock préféré et vous découvrirez une série de vidéos de leur concert le tout filmé par des utilisateurs comme vous, mais qui eux ont eu la chance, le bonheur et la joie d’être présent à l’un de leur concert live. Bref, ces petits chanceux ont décidé de partager avec vous leur kiff et vous voila comblés et nous aussi par la même occasion.

EverGig arrive donc en grande pompe sur DPStream en compagnie d’autres partenaires qui feront leur entrée sur votre site pour vous permettre de consommer de la culture musicale en streaming en toute liberté et légalité.

Ce projet est très excitant de notre côté mais le succès de cette initiative dépend de votre utilisation de ce nouveau produit sur DPStream. Allez-y gaïement donc.

Vos commentaires sont bien entendu les bienvenus ici sur ce post et d’une manière générale nous aimerions savoir ce que vous en pensez, donc allez-y à fond.

DPStreament votre.

 

 

Continue Reading

Pourquoi le blog DPStream ?

Le lancement d’un blog officiel et institutionnel est toujours un grand événement dans l’histoire d’une aventure et encore plus lorsqu’il s’agit de DPStream, le premier index de liens vidéos en Europe.

Pourquoi le blog DPStream ?

Nous lançons aujourd’hui ce blog pour plusieurs raisons. La première est car il est temps de faire entendre le son de notre voix, c’est à dire votre voix chers utilisateurs et en l’occurrence ici en utilisant la plume électronique.

La seconde raison est qu’il était nécessaire à une heure aussi critique pour l’avenir du Net et de la liberté d’accès à la culture, de pouvoir communiquer avec vous chers utilisateurs et ce, de manière officielle.

Enfin, notre image et par conséquent la votre, est trop souvent galvaudée par nos détracteurs et nos critiques, principalement parce qu’ils ne comprennent pas ce que nous sommes, ce que nous faisons et ce que nous entendons devenir. Il est donc temps de parler de vérités, de faits avérés et des actions qui sont les nôtres et qui font que nous agissons en toute légalité pour le bien de toutes et de tous.

Le blog de DPStream vient également couper l’herbe sous le pied de nos copieurs qui trop souvent utilisent la même charte graphique que la nôtre ou pire des noms de domaines proches du nôtre ou s’approchant du nôtre et ce, pour mieux vous tromper chers utilisateurs.  Vous saurez donc que vous êtes au bon endroit en lisant notre blog.

Concrètement ce qui va changer, c’est que la section News redigera vers ce blog de manière automatique et vous pourrez oublier notre ancienne page dont, et nous l’avouons, était devenue parfaitement obsolète. De plus, l’ensemble des posts de ce blog seront diffusés en temps réel sur les réseaux sociaux à commencer par Twitter et la page officielle de ce blog sur Facebook. Nous vous appelons ici à nous aider à porter la bonne parole et à partager nos écrits.

Voila, tout est dit ou plutôt non tout reste à dire et à faire et c’est tant mieux. Nos articles arrivent et nous l’espérons vous permettront de prendre une part active à la défense de ce que nous sommes et par conséquent de ce que nous faisons.

DPStreament votre.

 

Continue Reading

L’iFrame pour les nuls

Il est intéressant pour ce nouveau poste de s’intéresser au mode d’intégration des liens vidéos que nous employons sur DPStream et qui, pour bon nombre d’entre nous, relève du moins du mystérieux sinon du mystique le plus complet.

Posons le postulat de départ : DPStream est un index généré par les utilisateurs qui soumettent des liens iFrame lesquels permettent de visionner sur le site des vidéos distantes.

Jusque là tout va bien. La technologie qui se cache derrière cette fabuleuse capacité de visionner des vidéos sur DPStream se nomme l’iFrame.

Et soit dit en passant, Apple, Facebook, Google et Youtube utilisent l’iFrame on va dire aller, toutes les nano secondes… Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil.

L’iFrame qu’est-ce que c’est ?

D’après le site Definitions-WebMarketting, “l’iFrame est le nom d’une balise HTML qui permet d’intégrer une page HTML au sein d’un autre document HTML. La balise iFrame permet notamment d’insérer dans une page web des éléments qui proviennent d’un autre serveur sans que le visiteur en ait conscience.”

En ce qui nous concerne, l’iFrame permet de visionner une vidéo distante sur n’importe quel site.

A titre d’exemple, vous serez heureux de découvrir que ce sont nos amis de Youtube et de Dailymotion qui ont démocratisé l’utilisation de l’iFrame Vidéo pour pouvoir diffuser leur contenu à un plus grand nombre de visiteurs.

En d’autres termes, le procédé se veut simple. Une vidéo hébergée sur Youtube par exemple dispose d’un lien “intégrable”, que vous retrouvez en cliquant sur “partager > embed”. Ce lien une fois placé sur d’autres pages d’un ou plusieurs sites Web tiers permet de voir apparaître le fameux player de Youtube et une fois que l’utilisateur clique sur le bouton Play, le lien appelle la vidéo qui se lance à partir des serveurs de Youtube et non pas à partir du site Web tiers.

iFrame

iFrame Youtube

Conclusion : force est de constater donc que ce sont les serveurs de Youtube qui sont mis à contribution pour ce qui est du contenu vidéo quand les serveurs des sites Web tiers se cantonnent à héberger uniquement un lien texte au final.

iFrame vs téléchargement

La question qui doit vous turlupiner (que nous aimons ce terme), c’est de savoir en quoi l’Iframe diffère au final du téléchargement classique.

Et bien ici c’est également simple. Le téléchargement d’une vidéo permet donc à un utilisateur de “copier” la dite vidéo et de la stocker sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone.

L’Iframe quant à lui ne permet pas de télécharger de vidéo ou quelconque fichier mais n’offre aux utilisateurs que la possibilité de visionner la dite vidéo à partir d’un serveur où elle se trouve de manière légale ou non d’ailleurs.

Autrement dit, le téléchargement revient à copier une vidéo sur son disque dur alors que le Iframe permet de visionner une vidéo sans la copier, car et c’est important de le préciser, aucune partie ne serait-ce infime de la vidéo ne se trouve sur le disque dur de l’utilisateur une fois la vidéo lancée, visionnée ou terminée.

iFrame et DPStream

Revenons à l’essentiel. DPStream est un index de liens iFrame générés par les utilisateurs. En d’autres termes, il s’agirait d’une sorte de Google dédié uniquement aux liens vidéos de films, documentaires, séries TV ou encore mangas utilisant l’iFrame pour une meilleure ergonomie pour l’utilisateur.

iFrame et légalité

L’illusion du procédé technique est puissante que les utilisateurs ont l’impression de visionner une vidéo sur DPStream à partir du site, alors que ce sont les serveurs des plateformes d’hébergement des vidéos en question qui fonctionnent dès que la vidéo est enclenchée.

Et l’illusion, que nous voudrions comique (pardon Molière) permet aux utilisateurs de consommer leurs films, séries TV et autres en toute légalité car du fait de l’utilisation du procédé du iFrame, il n’y a pas de copie d’oeuvres et donc de recel tel défini par les textes de loi mais juste une consommation parfaitement légale, ce qui est donc cool non ?

Continue Reading

Aspects légaux généraux de DPStream

Streaming et Droit. Deux notions que tout oppose. Pourtant, en considérant la révolution du net 2.0, et malgré les difficultés, il est indispensable d’harmoniser ces deux termes. C’est pourquoi DPStream s’efforce tous les jours de respecter la loi, tout en offrant au public le libre accès à la Culture. Voici donc les aspects légaux généraux de DPStream.

Toutefois, liberté rime souvent avec abus. C’est pourquoi, DPStream a souhaité et a réussi à marier streaming et légalité (ne sommes nous pas à l’heure du mariage pour tous?).

Comment?

Aspects légaux généraux de DPStream

Avant toute chose, il convient de préciser quelle qualification juridique a réservé la loi à DPStream.
Il ressort aujourd’hui clairement de la loi (et de la jurisprudence), qu’à l’instar de Dailymotion ou de  Youtube, DPStream revêt la qualité d’hébergeur. Cette qualité d’hébergeur a une conséquence juridique de la plus haute importance: nous disposons d’une irresponsabilité de fait quant au contenu du site internet.
En effet, l’article 6-2 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, prévoit que: « les personnes physiques ou morales qui assurent, même à titre gratuit, pour mise à disposition du public par des services de communication au public en ligne, le stockage de signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de messages de toute nature fournis par des destinataires de ces services ne peuvent pas voir leur responsabilité civile engagée du fait des activités ou des informations stockées à la demande d’un destinataire de ces services si elles n’avaient pas effectivement connaissance de leur caractère illicite ou de faits et circonstances faisant apparaître ce caractère ou si, dès le moment où elles en ont eu cette connaissance, elles ont agi promptement pour retirer ces données ou en rendre l’accès impossible ».

La réplique semble alors facile: DPStream a effectivement connaissance du caractère illicite ou de faits et circonstances faisant apparaître ce caractère ! Il n’en est rien.
En effet, Dpstream ne contrôle en aucune façon, le contenu apporté sur le site par les utilisateurs. Ce contenu ressort exclusivement de la responsabilité de celui-ci, comme il est prévu à l’article 4 du Contrat de Licence d’Utilisation Finale conclu entre les utilisateurs et DPStream, et l’utilisateur en a pleinement conscience.

Par ailleurs, afin d’être en parfaite harmonie avec la loi LCEN, Dpstream a mis à la disposition du public une procédure, permettant à toute personne, qui estime qu’une œuvre disponible sur le sitewww.dpstream.net a été reproduite ou distribuée de sorte que cela constitue une violation du droit d’auteur, ou bien que le site www.dpstream.net héberge des œuvres illicites, de notifier cette éventuelle violation de son droit via la procédure disponible à cette adresse:
http://www.dpstream.net/dmca-formulaire.html
Dpstream s’engage alors à retirer l’œuvre litigieuse, si et seulement si:
(a) l’utilisateur prouve de façon claire et précise qu’il est le titulaire dudit droit ;
(b) la procédure précitée est scrupuleusement respectée ;
(c) l’examen approfondi de la requête, par l’équipe juridique de DPStream, confirme le bien fondé de la requête.

De plus, la Cour de Justice de l’Union Européenne a expressément affirmé le 21 octobre 2014, qu’intégrer sur un site une vidéo déjà publiée sur Internet, par la technique du IFraming, n’est pas une atteinte au droit d’auteur (CJUE, 21/10/2014, aff. C-348/13).
La technique du iFraming est l’essence même de DPStream. A l’instar de Google, DPStream n’est alors juridiquement qu’un index permettant au public de trouver ce qu’ils recherchent. La différence avec le géant américain, réside dans le fait que nous sommes spécialisés dans le domaine des films, séries et mangas.
Estimer que le site de Dpstream est illicite ne revient-il pas, par conséquent, à considérer que Google, Dailymotion, Youtube et autres, sont des sites illicites ?

Il est alors aujourd’hui indispensable pour le législateur de s’investir encore plus dans la promotion de la Culture. La Commission européenne avait d’ailleurs « invité les États membres à prendre les mesures nécessaires pour faciliter la croissance de services en ligne licites dans la Communauté par la promotion d’un environnement réglementaire qui convient mieux à la gestion, à l’échelle communautaire, du droit d’auteur et des droits voisins aux fins de la fourniture de services licites de musique en ligne » (Recommandation du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d’auteur et des droits voisins dans le domaine des services licites de musique en ligne, 2005/737/CE accessible sur http://eur-lex.europa.eu).

Il ne reste plus qu’à espérer que, aux yeux de tous, la perception de DPStream change, que son image de site pirate qu’il traîne derrière lui disparaisse, et que définitivement, on vienne abroger la fausse/mauvaise réputation de site pirate que DPStream (sup)porte depuis trop longtemps.

Continue Reading

Ils parlent de nous en décembre 2014

Certains médias parlent de nous, parfois de manière violente, souvent de manière maladroite.

Ils parlent de nous en décembre 2014

La direction de la société qui est propriétaire du site tente à chaque fois de corriger l’image erronée que les médias entendent véhiculer à notre sujet. Depuis un certain temps, cela fonctionne.

Voici donc une liste des papiers à notre sujet et au sujet de notre défunt petit frère de coeur Down Paradise qui a rendu l’âme.  Mis à part certains utilisateurs en commun, nous n’avions plus aucun contact avec lui depuis des années et nous pensons que toutes les rumeurs autour d’une action en justice sont fausses bien entendu.

Maintenant pour ce qui est de la vérité vraie, “la vérité d’évidence” comme le disait très bien notre Premier Ministre en 2003, c’est qu’on avait les mêmes tauliers, bien que pour eux ils étaient bien moins présents apparement mais surtout une régie pub en commun oualalala. Et d’ailleurs, nous n’en avons pas qu’une de régie pub. Toute personne qui comprend un peu le fonctionnement de la monétisation moderne des contenus sur le Web le sait bien. Pas d’exclu en matière de pub. DPStream est polyAD. Donc oui nous travaillons avec Affiliation-France mais aussi Ad2Games, les excellents de Matomy ou encore dernièrement les bogosses de MariMedia. Allez on s’arrête là.

Numerama

Gizmodo

Le Huffington Post

NextWarez.

Continue Reading

DPStream – Ce que nous sommes

Oh, qu’il est complexe pour ne pas dire douloureux que d’écrire le premier post d’un nouveau blog. Et que la mission relève de l’impossible lorsqu’il est question du blog officiel de DPStream.net.

Mais « soyons réalistes, exigeons l’impossible » disait-on il n’y a pas si longtemps, l’avons –nous tous oublié ?

Pour lancer ce blog que nous voulons transparent, nous avons choisi de traiter ici de notre identité.

Il ne s’agit pas de présenter les visages de celles et ceux qui rendent possible cette aventure depuis des années. Il n’en est absolument pas question.

Mais il est des moments dans l’histoire d’une structure et d’un site communautaire comme le notre où il devient important de rectifier quelque peu l’image qu’on s’en fait, d’autant si cette dernière s’inscrit dans le mensonge voire dans le déni du réel.

DPstream – Les premiers pas

DPStream est né en 2009 autour d’une communauté de fans de films, de séries TV et de mangas qui souhaitaient partager leur passion.

Au début quelques dizaines de personnes se partageaient entre eux des liens vidéos non téléchargeables, ce qu’on appelle plus communément des liens vidéos en streaming.

Car, et c’est important de le préciser, très tôt la communauté DPStream a compris le poids qu’allait prendre le Streaming dans la diffusion de vidéos à l’heure où tout le monde ne parlait que téléchargement.

De dizaines, nous sommes passés à des centaines, de centaines à des milliers et désormais nous sommes des millions à nous rendre tous les jours sur le site.

Certains d’entre nous continuent de soumettre des liens et de les partager mais bon nombre d’entre nous utilisons DPStream pour regarder nos films, séries TV et mangas préférés.

DPStream – Pirate ?

En recherchant la définition moderne du terme « pirate » sur Wikipédia, il est étrange pour ne pas dire évident qu’il n’existe aucune définition claire quant à la piraterie en général et celle du Net en particulier.

Un pirate, d’après Wikipédia, « est un individu qui pratique une forme de banditisme ». Ok, jusque là on est d’accord.

Quand il s’agit d’Internet, une différenciation est effectuée entre quatre types d’individus :

  1. « Une personne qui fait de la contrefaçon d’œuvres numériques »
  2. « Un hacker qui est un passionné de systèmes informatique »
  3. « Un pirate informatique » que celui soit White ou Black Hat
  4. « Un cracker qui est spécialisé dans le cassage de protection de sécurité des logiciels »

La bonne nouvelle c’est DPStream n’est pas un site pirate, car non seulement nous n’appartenons pas à la famille des White ou Black Hat, nous ne comprenons rien au crackage de logiciels, nous ne sommes pas spécialisés en systèmes informatiques mais surtout nous ne participons pas à la contrefaçon d’œuvres numériques.

DPStream est un site communautaire au cœur duquel les utilisateurs du site (les inscrits) peuvent partager des liens en Iframe et hypertextes qui redirigent vers des plateformes d’hébergement où se trouvent les vidéos qu’il souhaitent partager.

Ces hébergeurs sont Youtube, Dailymotion, Wat.tv, Exashare, Viméo, Rutube et PureVid pour ne citer que les plus connues.

Autrement dit, nous n’hébergeons aucune vidéo ou encore aucun contenu illégal ou qui violerait le droit de la propriété intellectuelle. Tout le contenu hébergé sur les serveurs de DPStream appartient à DPStream, nous parlons ici des commentaires de nos utilisateurs et des synopsis.

Enfin, DPStream n’entretient aucune relation commerciale de quelque nature que cela soit avec ces plateformes… malheureusement.

DPStream – un site communautaire

DPStream est un site communautaire

DPStream est un site Web, c’est une certitude. Mais DPStream est surtout et en premier lieu une communauté.

Mettons de côté les clichés et les explications techniques qui viendront dans un futur proche sur ce blog, DPStream s’apparenterait au fruit d’un mariage entre Facebook et Youtube au final.

Ils sont très nombreux à se retrouver sur DPStream tous les jours pour regarder ensemble des trucs qui leur plaisent et la plupart du temps qui n’arriveront pas à la télé ou sur les services VOD dans les mois voire les années à venir. Cela se résume à cela.

Alors à celles et ceux qui pensent que DPStream est une sorte de site « à la Pirate Bay « ou « à la Méga Upload », nous répondrons par l’humour car franchement c’est drôle non ? Est-ce que Google qui référence des liens de streaming également est un site pirate ? Non, certainement pas. Alors DPStream non plus.

Voilà, c’est tout pour ce premier papier. D’autres viendront expliquer nos procédures pour protéger les œuvres des ayants-droit, pour présenter nos futures actions et parler sans vergogne de notre passion : la diffusion de la culture sur le net.

La suite arrive.

 

 

Continue Reading